De nature plutôt pudique cet espace n'a jamais contenu de ressenti, comment dire, tout à fait relatif à un état intérieur que l'on ne dit pas publiquement. Facebook ne me connaît pas. Ce soir, car je suis tout à la fois lucide et nostalgique et parce que l'oiseau est parti, des fois c comme ça, les gens s'en vont pour de vrai, je veux dire ils quittent pour toujours votre vie, et on comprend avec un décalage plutôt betât ...Mais bon, la vie continue bien sûr, et tout ça n'est pas si grave, d'aucuns diraient "c'est classique" ou "tu l'as bien cherché"... enfin c'est ce que les gens disent en général. En l'espèce d'oiseau, c'est juste l'idée de dire adieu pour de vrai à une amie, le coeur un peu lourd bien sûr mais avec une certaine légèreté, celle de le dire.

Je te souhaite, sincèrement, pour le temps que l'on a agréablement partagé, tout le bonheur d'un envol plein de promesses du Mans au bout du Monde.

page

  Isa